jeudi 17 mai 2012

Anniversaire d’un mois, "Rebelle" et autres


Je vous avertis tout de suite, je ne fêterais pas mon anniversaire de retour de 2 mois, de 3 mois, etc. Je me contenterais de souligner ce 1 mois de retour du Mali (et peut-être le 1 an, on verra en temps et lieu).
J’ai donc fêté mon 1 mois de retour en allant au cinéma voir le film « Rebelle ». Il est bien de noter que je travaillais toute la journée (de 13 h à 21 h, oui, oui, je ne travaille… malheureusement pas dans mon domaine, mais en tant que technicienne en pharmacie. J’occupe mes journées et obtiens un revenu de cette façon. Je cherche toujours en communication) et que c’est un peu par hasard que je me suis retrouvée sur le banc de cinéma en compagnie de deux de mes sœurs. Quelle belle façon de souligner l’anniversaire de mon retour!
Rebelle, un film de Nuygen, se déroule en Afrique centrale (il est tourné en République démocratique du Congo, mais l’histoire pourrait se passer n’importe où) en temps de guerre civile. Un film dur, mais très intéressant. Narré en français, les dialogues sont en langue nationale avec un peu de Français ici et là. C’est de cette façon que j’ai retrouvé l’Afrique que je connaissais : dans une compréhension partielle des dialogues (j’ai appris que sosso voulait dire poulet… rien à voir avec le bambara dans lequel sosso signifie éléphant), mais en utilisant le langage non verbal et les quelques mots en français, je comprenais (ou je croyais comprendre) une grande partie des dialogues. La République Démocratique du Congo est beaucoup plus verte que le Mali, cependant, j’étais familière avec les scènes qui présentaient la division sexuelle du travail, les pratiques animistes, les croyances mystiques attribuées aux albinos et les différentes expressions musulmanes (hé Allah!) m’ont remémoré ce dans quoi j’avais baigné depuis les derniers mois. J’ai pris comme un cadeau le 5$ (le coût du billet de cinéma) que j’ai trouvé à la fin de la représentation. Je recommande grandement ce film pour les cinéphiles qui désirent se plonger dans une histoire chargée en émotions.
Cette semaine, j’ai finalement récupéré mes effets personnels (en fait, une partie). Après quelques démarches bureaucratiques laborieuses, je suis allée les chercher moi-même à Montréal lundi dernier (un aller-retour dans la même journée!). Léa et moi étions bien contentes de recevoir nos choses. J’étais encore plus contente de recevoir les cadeaux que j’avais achetés pour mon entourage. J’ai déjà commencé à en distribuer et ce sont des succès!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Allez-y, commentez!